THEATRE. : Volume 1 PDF

Le façade du théâtre en 2005. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. THEATRE. : Volume 1 PDF récupère les lieux pour y fonder l’Académie royale de musique.


Cette première salle est détruite par un incendie le 6 avril 1763. Montpensier, dans le péristyle de Joinville, Victor Louis édifie une autre petite salle destinée à présenter les spectacles de marionnettes d’un certain Lomel. Elle est inaugurée le 23 octobre 1784. La salle est rachetée le 17 juin 1787 par Desmarets qui la cède deux ans plus tard à Marguerite Brunet dite Mademoiselle Montansier, déjà directrice du théâtre Montansier de Versailles. Louée successivement à des acrobates et des dresseurs de chiens, la comédie y étant désormais interdite, elle est définitivement fermée en mai 1812. Devenue Café de la Paix, elle ne présente plus que des attractions destinées à divertir les consommateurs.

En 1830, Joseph-Jean Contat-Desfontaines dit  Dormeuil , acteur et régisseur du Gymnase-Dramatique, obtient du nouveau roi l’autorisation d’exploiter à nouveau le lieu en tant que théâtre. Le théâtre du Palais-Royal est inauguré le 6 juin 1831. Dormeuil y règnera plus de trente ans, lançant notamment de jeunes auteurs qui feront sa fortune : Eugène Labiche et Victorien Sardou. En 1880, le théâtre est transformé par l’architecte Paul Sédille qui redécore la salle en style néo-Louis XV extrêmement orné et doré, avec des sculptures de Dalou. La salle actuelle comprend 716 places. Le Guide du patrimoine : Paris, Paris, Hachette, 1987, 587 p. Association pour la publication d’une histoire de Paris, diff.

Le Théâtre du Palais-Royal sur le site officiel des Théâtres parisiens associés. Eugène Hugot, Histoire littéraire : Critique et anecdotique du théâtre du Palais-Royal, 1784-1884, Paris, P. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 24 juin 2018 à 15:27. French playwright, essayist, and theorist Henry Becque.

Antonin Artaud, some 50 years later, is also seen as a main contributor to the genre, notably with The Theatre and its Double. Originally a member of the surrealist movement, Artaud eventually began to develop his own theatrical theories. Antonin Artaud was a member of the surrealist movement in Paris in the 1930s, and was well known as an actor, playwright, and essayist of avant-garde theatre. While Artaud would eventually break away from surrealism, the movement helped to shape his later theories on the Theatre of Cruelty. Led by André Breton, surrealist theatre reflected a belief that the unconscious mind is a source of artistic truth.