Travailleurs handicapés : reconnaître leur expérience PDF

Please forward this error screen to travailleurs handicapés : reconnaître leur expérience PDF. Comment est instruite votre demande ?


Un projet innovant, impliquant 24 ESAT bretons, des entreprises privées, 500 travailleurs handicapés engagés dans des parcours qualifiants dans différents métiers, articule objectifs économiques, formation, intégration, reconnaissance des compétences grâce à la loi 2002 sur la validation des acquis de l’expérience, et développement personnel : une expérimentation réussie dans le champ médico-social et dans celui de la formation des adultes qui peut augurer d’un possible transfert dans d’autres secteurs. Docteur en sciences de l’éducation, Patrice Leguy est enseignant à l’université de Tours, chercheur au laboratoire Dynadiv.

Lors d’une première demande, et si besoin, votre projet de vie est affiné  lors d’entretiens, de consultations médicales à la MDPH ou à votre domicile. EPE, comportant en application de la réglementation, tous les droits répondant aux besoins. La décision de la CDAPH est notifiée au demandeur dans les 4 mois suivant la réception  du dossier complet à la MDPH. Quelles procédures de recours ou de révision de votre plan d’aide?

L’AEEH peut être perçue dès la naissance et jusqu’à l’âge de 20 ans par les familles ayant la charge effective et permanente de leur enfant handicapé. Aux familles d’enfants handicapés jusqu’à l’âge de 20 ans, en fonction du degré de handicap et des besoins particuliers. Elle est versée par la CAF à tout parent assumant seul la charge d’un enfant handicapé dont l’état de santé entraîne le recours à une tierce personne, et qui perçoit l’AAEH et au minimum un complément de deuxième catégorie pour tierce personne. Trois critères sont pris en compte : la résidence, l’âge, le critère de handicap. Droit d’option entre le complément d’AEEH et la PCH Le cumul AEEH et PCH est exclusif du complément d’AEEH. Les parents d’enfants handicapés doivent donc choisir entre le versement du complément d’AEEH et la PCH. Elle participe au financement des charges auxquelles les familles doivent faire face en raison du handicap de leur enfant, principalement les aides humaines, l’ aménagement du logement, du véhicule et les frais de transport.

Le champ de la Prestation de Compensation du Handicap s’élargit. Sur demande à la MDPH 2B, elle est attribuée par la CDAPH, sur proposition du plan de compensation réalisé par l’équipe pluridisciplinaire, et elle est versée par le Conseil Général de la Haute-Corse. Elle peut être complétée par le fonds de compensation du handicap. Le fonds intervient en priorité en faveur des enfants handicapés dont les familles restent exposées à des frais de compensation liés à l’acquisition d’aides techniques ou de frais de transport. LES ORIENTATIONS: Pour répondre aux besoins particuliers des élèves en situation de handicap, la loi permet d’accorder, selon les besoins de l’enfant, un accompagnement à la scolarisation en milieu ordinaire ou une orientation en établissement médico-social. La demande doit émaner des parents ou du représentant légal du mineur. Le médecin peut, le cas échéant, convoquer le demandeur afin d’évaluer sa capacité de déplacement.