Umbo : [photographies] PDF

Casque emblématique et toujours utilisé umbo : [photographies] PDF pompiers américains. Casque F1 actuel des pompiers français. Un casque de pompier est un type de casque destiné à protéger la tête des pompiers lors de leurs interventions. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.


Peinture d’un pompier américain de 1850 avec son casque, dont la forme n’a guère évolué dans ce pays jusqu’à aujourd’hui. Ce sont des casques dits  intégraux . Ce n’est pas le cas dans tous les pays, aux États-Unis par exemple, les casques ne sont pas de ce type et ne couvrent que le haut du crâne. Le casque a aussi une fonction de reconnaissance et se voit généralement appliquer les grades des pompiers, comme cet exemple des grades des pompiers russes du Ministère des Situations d’urgence. Ancien casque des pompiers belges, un casque F1 des pompiers de Bruxelles. Les pompiers belges ont utilisé le casque F1 jusqu’au milieu des années 2000 lorsqu’il s’est vu remplacé par les casques de la firme Dräger. Les propriétés minimales des casques de pompiers belges sont régies par des textes bien précis.

Grâce à leur casque, on peut reconnaitre leur grade afin de les identifier. Le casque américain d’un chef de service, de couleur blanche. Le casque américain est le plus connu et probablement le plus emblématique des casques de pompiers. De ce fait, l’attribution des couleurs peut changer d’un département à l’autre. Les pompiers luxembourgeois utilisent le casque F1 argenté, tout comme les pompiers français. Les pompiers suisses utilisent essentiellement le casque F1, bien que certaines communes en Suisse alémanique aient choisi des modèles de marque Dräger ou Rosenbauer.

Le casque de pompier est, avec la grande échelle, l’un des symboles forts du métier de pompier. Il représente la fonction et les idéaux qui y sont liés. Le casque est un symbole utilisé notamment pour orner les grades, comme ici un caporal des pompiers belges. Il sert notamment à orner certains écussons, voir les grades dans certains pays, comme ceux des pompiers belges.