Virginia Woolf PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le livre se présente comme une biographie imaginaire et virginia Woolf PDF moments parodique.


Chatoyante et fragile, désopilante et meurtrie, voici Virginia Woolf dans le récit bouleversant donné par Viviane Forrester.
La présence de Virginia nous fait trembler d’émotion, souvent ployer de rire, parfois la détester. Elle est avant tout différente de la légende tramée par son mari Leonard, qui se forgeait une carapace en projetant sur elle ses propres troubles.
Dans la ronde brillante et mouvementée de ceux qui l’entourent au long de sa vie, chacun révèle des secrets, des masques jusqu’ici négligés.
Surtout, jaillit à vif, à nu, dans la plénitude ou dans les affres, une femme apte à étreindre le monde, dont elle guette le vrai langage et les silences. Une femme qui eut à subir son propre génie, à s’efforcer de le faire accepter par les siens. Une femme qui aura pu dire : « Je sens dans mes doigts le poids de chaque mot », avant de répondre à « l’étreinte » promise par la mort en allant se noyer, les poches pleines de pierres, dans la rivière Ouse. Un suicide dont on découvrira certaines raisons passées inaperçues.

Romancière, essayiste, Viviane Forrester est par ailleurs membre du jury Femina.

Et pourtant le lecteur n’a pas l’impression d’avoir entre les mains un livre d’ aventures  grâce à la capacité de Virginia Woolf à peindre la psychologie, les sentiments et les relations des personnages en donnant l’impression que la trame vise à exalter ces aspects plutôt que ces personnages. 1928, année où Virginia Woolf achève la rédaction du roman. Virginia Woolf lui a d’ailleurs envoyé les épreuves avant de le publier. Pendant le Grand Gel de 1608, Orlando tombe amoureux de Sasha, fille de l’ambassadeur de Russie, qui l’abandonnera. Revenu dans sa demeure natale, Orlando fait l’étrange expérience de s’endormir pendant une semaine, à la suite de quoi il décide de partir comme ambassadeur en Orient. Là, il refait la même expérience d’un sommeil d’une semaine mais cette fois il se réveille femme. Elle n’en retournera pas moins à Londres, poussée par son amour pour la poésie.

Son existence se partage alors entre la demeure natale, où elle a la possibilité de se consacrer à la poésie et de recevoir des poètes célèbres, et Londres, où elle fréquente indifféremment la bonne société et les prostituées. Orlando trouvera par hasard l’amour auprès de l’aventurier Lord Marmaduke Bonthrop Shelmerdine. Le roman se termine en 1928, très précisément  le jeudi 11 octobre 1928 , alors qu’Orlando est devenue une femme-écrivain à succès grâce au poème Le Chêne qu’elle a écrit pendant une grande partie de sa vie et qui lui a valu un prix littéraire. Romans et nouvelles, Paris, LGF,  Le Livre de poche. 1992 : Orlando, film britannique réalisé par la réalisatrice Sally Potter, librement adapté du roman de Woolf, avec Tilda Swinton.

En 1993, le metteur en scène Robert Wilson a adapté Orlando pour l’Odéon-Théâtre de l’Europe à Paris et le théâtre Vidy-Lausanne, avec Isabelle Huppert dans le rôle-titre. En 2010, le scénariste Alan Moore et le dessinateur Kevin O’Neill font d’Orlando l’un des membres de La Ligue des gentlemen extraordinaires pour la trilogie Century. En octobre 2013, Delphine Panique publie une adaptation libre en roman graphique, aux éditions Misma. Elle propose un album léger et drôle, qui mêle références à la littérature et à la culture populaire, récits de voyage et inventions cocasses.