Vous et votre briard PDF

Si vous et votre briard PDF bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Le caractère du beauceron doit être sage et hardi.


Beauceron, Berger de Beauce, Berger français et Bas-Rouge sont les dénominations d’une race de chien de berger d’origine française. Le double ergot est une particularité du beauceron. Le berger de Beauce est un chien de grande taille, solide, rustique, puissant, bien charpenté et musclé, sans lourdeur. Son poids avoisine les 35 kg pour les femelles et les 45 kg pour les mâles. Sa hauteur standard au garrot va de 65 à 71 cm pour les mâles, et de 64 à 68 cm pour les femelles.

25 kg, celui d’un mâle entre 35 et 40 kg. La tête du Beauceron est bien ciselée, ses traits sont harmonieux. De profil, les lignes du crâne et du chanfrein sont sensiblement parallèles. Jusqu’en 2004, les oreilles étaient traditionnellement taillées. Mais cette pratique a été interdite en France par la Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie depuis le 18 mai 2004. Cane Corso et le Montagne des Pyrénées – l’un des rares chiens présentant un double ergot à chacune des pattes postérieures. Les évolutions et les apports intervenus au cours des siècles indiquent un tronc commun originel relativement disparate, compte tenu de la morphologie polyvalente requise par la fonction de berger et des spécificités de la race.

Moyen Âge, via l’application du principe de vaine pâtureL’ancêtre du Berger de Beauce a certainement assumé la double fonction de protection et de conduite des troupeaux. Dans son Cours d’agriculture, l’abbé François Rozier mentionne un mâtin  hardi  et  capable d’attaquer et de terrasser un loup à lui seul , qui pourrait être entré dans le patrimoine génétique du Beauceron, parmi d’autres ascendants. Lors de la première exposition canine française qui eut lieu en 1863, sur les 16 chiens de berger présentés, 13 d’entre eux montrent un type lupoïde et une robe noir et feu. Il s’agit certainement de la première apparition officielle des ancêtres du Berger de Beauce. En 1893, le vétérinaire Pierre Mégnin, à l’origine de l’appellation  Berger de Beauce , publie les caractéristiques du chien. Il le différencie de son cousin à poil long, le Berger de Brie.

La même année, le premier sujet, Bergère de la Chapelle, est inscrit au Livre des Origines Français. Un beauceron présenté à un concours. De cette commission naît, la même année, le Club Français du chien de Berger. Un premier standard est publié l’année suivante. Relativement vague, il admet une taille de 60 à 70 centimètres, sans distinction de sexe, et il autorise différentes couleurs de robe. En 1911 et à l’initiative de l’éleveur Siraudin, il est créé le Club des Amis du Beauceron, club officiel de la race. Le standard est alors revu pour homogénéiser la taille et supprimer les robes devenues rares.