Voyage au pays du coton: Analyse complète de l’oeuvre PDF

Bernard-Marie Koltès naît dans une famille bourgeoise de Metz. Troisième et dernier fils d’un militaire de voyage au pays du coton: Analyse complète de l’oeuvre PDF, il voit très peu son père durant son enfance. Supportant mal l’éloignement de sa famille, il vit difficilement sa scolarité au collège Saint-Clément de Metz, où il est pensionnaire. Il s’initie à la musique de Bach avec l’organiste Louis Thiry.


Cette fiche de lecture sur Voyage au pays du coton d’Erik Orsenna propose une analyse complète de l’oeuvre :

• un résumé de Voyage au pays du coton
• une présentation des axes d’analyse de Voyage au pays du coton d’Erik Orsenna

À propos de FichesDeLecture.com :

FichesdeLecture.com propose plus 2500 analyses complètes de livres sur toute la littérature classique et contemporaine : des résumés, des analyses de livres, des questionnaires et des commentaires composés, etc. Nos analyses sont plébiscitées par les lycéens et les enseignants. Toutes nos analyses sont téléchargeables directement en ligne. FichesdeLecture est partenaire du Ministère de l’Education.

Cependant, il y reste très peu de temps, préférant monter sa propre compagnie en tant qu’auteur et metteur en scène : c’est la naissance du  Théâtre du Quai . En 1970, Koltès écrit L’Héritage que Maria Casarès lit pour la radio. Ses premières pièces, expérimentales, ne connaissent pas de succès et il les reniera lorsqu’il évoluera vers un style plus narratif à la fin des années 1970, notamment à partir de Combat de nègre et de chiens. Son théâtre, en rupture avec celui de la génération précédente, met en scène la perpétuelle et vaine tentative de communication entre les hommes. Déjà, avec Les Amertumes, son travail était qualifié de  formaliste . C’est le début d’une longue collaboration entre les deux hommes.

En 1984, Jérôme Lindon, fondateur des Éditions de Minuit, publie La Fuite à cheval très loin dans la ville. Par la suite, il éditera tous les textes de Koltès. Bernard-Marie Koltès meurt le 15 avril 1989 des suites du sida, après un dernier voyage en Amérique latine et au Portugal. Après de nombreux contretemps, Combat de nègres et de chiens fait l’ouverture du théâtre des Amandiers à Nanterre en 1983. La pièce fait son effet, mais pas suffisamment pour les deux artistes, le public ne semble pas saisir l’ensemble du message.