Voyage aux pays de l’amour + CD inclus PDF

Voyage aux pays de l’amour + CD inclus PDF  ou  la voiture à Julie  ? Adjectif ou nom de nationalité :  il est français  ou  il est Français  ? Adjectif verbal ou participe présent :  fatigant  ou  fatiguant  ? An deux mil  ou  an deux mille  ?


L’amour détient ce pouvoir inouï de nous dérouter. Sans crier gare, il peut bouleverser entièrement notre existence et nous faire perdre nos repères. Comment l’apprivoiser, en prendre soin et lui donner le meilleur de nous-même ? Comment vivre les instants de doute avec la même sérénité que les moments d’intense bonheur ?

Jacques Salomé nous invite à découvrir les terres fertiles et complexes des pays de l’amour, peuplées d’éblouissements mais aussi d’écorchures et de passages à vide. Ses pensées, livrées sous forme de textes francs et chaleureux, sont une source de réconfort et d’inspiration qui guidera tous ceux qui cherchent leur chemin sur les vastes sentiers de l’aventure amoureuse.

Avoir l’air :  Elle a l’air malin  ou  Elle a l’air maligne  ? Ce qui reste ou ce qu’il reste ? Dimanche : premier ou dernier jour de la semaine ? Vive les vacances ou vivent les vacances ? Il a acheté ce livre à leur intention, pour le leur offrir. On compose un poème à l’intention d’un ami.

On fait dire une messe à l’intention d’un défunt. On dit peut-être plus couramment à Carrefour, à Auchan que chez Carrefour, chez Auchan. On n’utilisera l’article défini que pour désigner un magasin particulier : à l’Auchan de tel endroit, au Carrefour de telle ville. On ne peut que déplorer que l’usage des accents sur les majuscules soit flottant. On observe dans les textes manuscrits une tendance certaine à l’omission des accents.

Son absence ralentit la lecture, fait hésiter sur la prononciation, et peut même induire en erreur. Il en va de même pour le tréma et la cédille. On veille donc, en bonne typographie, à utiliser systématiquement les capitales accentuées, y compris la préposition À, comme le font bien sûr tous les dictionnaires, à commencer par le Dictionnaire de l’Académie française, ou les grammaires, comme Le Bon Usage de Grevisse, mais aussi l’Imprimerie nationale, la Bibliothèque de la Pléiade, etc. L’usage en la matière est mal fixé. L’Académie française, dans son Dictionnaire, choisit de le considérer comme un adjectif et écrit par exemple Il est belge.